COOPERATIVE MANDUVIRA

Manduvira a vu le jour en 1975, son siège est situé dans la région d'Arroyos y Esteros près de la capitale Asuncion au Paraguay. A l'origine les producteurs de sucre bio étaient rattachés à  une usine et avaient très peu de pouvoir de négociation. Pourtant, il y a toujours eu une solidarité particulière entre les membres de Manduvira qui poussa 500 producteurs à faire grève contre le moulin à  sucre, qui transformait leurs cannes pour obtenir des prix plus élevés. La tentative fut un succès et ils comprirent qu'ils étaient plus fort ensemble. Ils décidèrent donc de s'unir. La coopérative a été fondée avec l'aide d'un groupe d'enseignants.

L'objectif principale de Manduvira est la commercialisation et l'exportation de sucre de canne bio.

Le but étant d'offrir la sécurité d'un produit agricole garanti et le bien être économique de ses membres. Traditionnellement, 50% de la prime Fairtrade (*) est distribué comme un paiement alors que les 50% restants sont utilisés pour des projets économiques et sociaux (construction d'une clinique médicale, accès à  des consultations chez des pédiatres, des gynécologues, des dentistes.....). De plus, la coopérative avance aux cultivateurs l'argent nécessaire à  la réfection de leur maison.

La coopérative regroupe 800 producteurs pour un total de 1500 membres. 40% des producteurs sont des femmes. Les membres possèdent en moyenne 3 hectares de terre et leur principale source de revenu est la canne à  sucre.


Fairtrade / Max Havelaar est un label international qui regroupe des ONG et des représentants de producteurs. Son but : utiliser le commerce pour donner à des paysans et employés de l'hémisphère sud les moyens de lutter eux-mêmes contre la pauvreté)

La coopérative est certifiée par Flo-cert depuis 2005.

COOPERATIVE ASOCACE

Asocace  (Asociación de Cañicultores Organicos de la Zone Centrale) a vu le jour en 2002, elle est située dans la région centrale du Paraguay, a proximité de la capitale Asuncion à Guarambaré . L'association regroupe les producteurs de canne à sucre labellisés bio ou désirant obtenir le label.

Dans le Département Central du Paraguay, il y a des conditions idéales pour la culture de la canne à sucre car c'est une région ou il pleut beaucoup et il n'est pas nécessaire d'utiliser l'irrigation artificielle.

Les fermiers, menacés par l'urbanisation, vivant essentiellement d'agriculture d'autoconsommation, sont les derniers garants du maintien des zones humides, si riches en biodiversité. Au Paraguay la culture de la canne à sucre, autrefois florissante, à tendance à vite disparaître, la canne étant un produit très dur physiquement à cultiver et assez peu rentable. La montée en puissance des agro carburant est une menace directe pour le maintien des petits producteurs, poussés en dehors de leurs terre par des grandes compagnies qui désirent pratiquer des cultures intensives.

Alors que certains producteurs continuent à cultiver la terre avec des bœufs, Asocace joue un rôle important de modernisation, dans le cadre d'outils durables de production. Alors que les producteurs n'ont souvent qu'un lieu où livrer leur production, subissant de fait le bon vouloir de l'unique acheteur local, l'association sert également de lieu de négociation où s'unissent les petits producteurs et les ouvriers agricoles.

La coopérative regroupe 220 fermiers qui ont une ferme de petite échelle (en moyenne 8 ha par famille), ceux ci ont obtenu le label "Commerce Equitable" en 2004 qui a permis à l'association ASOCACE d'avoir une prime qui leur sert (Investissement de prime Fairtrade) à :

· Achat de trois nouveaux tracteurs pour les membres
· Nouvelle construction(bâtiment) d'administration pour réunions
· Achat de matériel scolaire pour les écoles de la région
· Ouverture d'un petit centre médical et dentaire pour villageois (incluant un projet pour prosthèse dentaire) entièrement gratuit
· Prêts ou donations aux membres en difficultés
· Entretien des bâtiments existants
· paiements Directs aux fermiers

Le but de cette association et de garantir un revenu convenable aux petits agriculteurs et de soutenir les fermiers les plus pauvres et les plus défavorisés.


Fairtrade / Max Havelaar est un label international qui regroupe des ONG et des représentants de producteurs. Son but : utiliser le commerce pour donner à des paysans et employés de l'hémisphère sud les moyens de lutter eux-mêmes contre la pauvreté)



Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : vendredi 8 février 2019